Fin des ZPPAUP?!

Fin des ZPPAUP ? Dans le long feuilleton administratif et politiques du zonage culturel en France, cette  information ce matin dans Le Moniteur d’aujourd’hui 
http://www.lemoniteur.fr/191-territoire/article/actualite/701138-grenelle-2-vers-la-fin-des-zones-de-protection-du-patrimoine-architectural-urbain-et-paysager
Lors de l’examen du titre “Bâtiments et urbanisme” du Grenelle 2, en commission des affaires économiques, un amendement visant à remplacer les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager, les ZPPAUP,  par des « aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine », a été adopté.
Un amendement, issu de travaux des députés Patrick Ollier et Christian Jacob, modifie l’article L. 642-3 du code du patrimoine. En insérant une nouvelle rédaction, il vise, d’après le rapporteur pour avis de la commission, le député Michel Piron, « à simplifier le dispositif, tout en l’assouplissant ». Concrètement, les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) seraient remplacées par des aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine.
« Créée par l’autorité compétente en matière de plan local d’urbanisme, l’aire de mise en valeur aurait un objet plus large que la ZPPAUP puisque l’objectif de développement durable serait pris en compte. Fondée sur un diagnostic partagé, la définition de l’aire ferait l’objet de trois documents, à l’instar du plan local d’urbanisme : un rapport de présentation, un règlement et des documents graphiques. La création d’une telle aire ferait l’objet d’une concertation. Une instance consultative composée d’acteurs locaux serait chargée du suivi de la conception et de la mise en œuvre des règles applicables à l’aire.
En cas de travaux réalisés sur des bâtiments se trouvant dans une telle aire, les demandes d’autorisation feraient l’objet d’une procédure simplifiée, comprenant : des délais de traitement de demandes par les différentes instances administratives concernées – maire, architecte des bâtiments de France, préfet de région, ministre chargé des monuments historiques et des espaces protégés – qui seraient strictement encadrés par la loi, le silence de l’administration valant approbation tacite ; un véritable arbitrage du préfet de région en cas de conflit entre l’autorité compétente pour la délivrance des permis de construire et l’architecte des bâtiments de France. »

DEUX NOUVEAUX KEN POUR VOUS GUIDER!

KEN vous  ALERTE!!! Drapeau rouge! Ken a-t-il viré  révolutionnaire? Oh que non, vous le connaissez bien…Plutôt CIA que Belles Idées pour sauver le Monde, plutôt Mainstream que Le Capital dans le texte.  Alors, avec sa petite mine de Liberté Guidant le Peuple ( Delacroix, pour les non-intimes), Ken  vous alertera d’une nouveauté législative ou de tout  évènement important par cette nouvelle icône!

Pour le KEN  FIL ROUGE, il s’agit de guider aussi , de vous informer sur l’évolution d’un thème, d’une politique nationale ou locale,  de faire suite, d’actualiser,  en quelque sorte un sujet déjà présenté. Car dans ce blog, nous étudions tout particulièrement certaines réussites en France ou à l’étranger, pour le Tourisme culturel. Nantes en est l’une des stars, ayant tout fait bien depuis  plus de 10 ans…Le fil rouge, pour Nantes, donc, aujourd’hui .

Mais ne vous inquiétez pas, le Ken-Le-Touriste- Parfait, celui qui voyage, fréquente des hôtels de luxe et des jets privés, celui qui fait des Affaires et vous raconte  aussi ses Love Affairs,  en veux-tu en voilà, ce Ken -là  ne disparait pas pour autant, et vous en aurez tout votre comptant dans des billets à venir… …

Prévisions du Tourisme pour l’été 2010

Nouvelle Alerte de Ken

Une enquête en ligne, parue ce matin,  trace le portrait du Touriste français pour ce prochain été et de  ses prévisions ( budget, destination, durée du séjour, etc…).  Pour résumer ( lien vers les résultats détaillés  de l’étude ci-joint) , et en ne prenant que les chiffres des réponses les plus nombreuses, pour vous mettre l’eau à la bouche…
– Durée  de séjour : de 15 jours en moyenne en 2009, on passerait  à 16 jours en 2010, 37% des personnes interrogées déclarant vouloir prendre entre 8 et 14 jours
– Budget : le même que celui de l’an dernier (49%)
– Logement : location 59%
– Les dépenses prioritaires : notons que  les visites et les musées arrivent à 43% des intentions des touristes français.
 Lieux de séjours : la mer (60%)
– Les destinations étrangères : l’Europe (54%)
– Les moyens de transport : la voiture (63%)
– Les dates de réservation :  plus tard que d’habitude ( 54%)
Nos conclusions : évidemment chaque région, chaque ville ne se retrouvera pas dans ces moyennes. Si vous êtes maire d’un petit village dans le Jura , sans musée et sans Garage…  Mais bon, il en va ainsi des « moyennes », celle-là étant particulièrement rassurante pour le Tourisme,   assemblage de services et d’industries : impossible de dire que l’été s’annonce mal.  Le Tourisme  a donc toujours les clignotants au vert, résolument confiant sur l’avenir.  Tout va bien semble être la morale permanente des professionnels (transport, hébergement, activités).
 Puis viendront les annonces plus précises, avec la part grandissante des « courts-séjours », des « réservations de plus en plus tardives »,  et des « On va regarder à la dépense pour tout, c’est la crise ».
 Enfin nous aurons l’intention des touristes étrangers, avec des britanniques “moins nombreux”, la crise, toujours .
 D’ici là, copions le tourisme et son optimisme permanent ! 

TOUTE L’ETUDE  plus détaillée  sur le Journal du Net :   
http://www.journaldunet.com/economie/services/budget-vacances-2010/?f_id_newsletter=2609&utm_source=benchmail&utm_medium=ML158&utm_campaign=E10166817

Ces données proviennent de l’enquête en ligne ” Vacances d’été 2010 : ce que les Français vont faire”, réalisée par Benchmark Group, éditeur du Journal du Net. Elle a été menée au cours du mois de janvier 2010 auprès de 1 661 personnes, représentatives de la population française. La période de référence prise en compte dans l’enquête pour les vacances d’été s’étend du 1er juin au 30 septembre 2010.

NANTES FLASH INFO

 
 
 

KEN VOUS ALERTE !

A Nantes, le tourisme, la culture et le patrimoine confiés à une Sem unique
Nantes fait tout bien, nous lui avons déjà consacré un billet élogieux et argumenté, et voici une info qui nous réjouit encore :

– Prenez un excellent directeur artistique, sans doute le meilleur de notre pays, Jean Blaise;

– Prenez un Maire exigeant, le plus fort du Parlement, en plus, parce qu’il connait tous les dossiers à fond; et sa ville comme sa poche, où  il ne  nomme que des directeurs actifs et inventifs, en veillant  à la Formation de tous les agents.

– Ajoutez une réflexion innovante, des remises en questions radicales de l’approche touristique et culturelle, depuis 5 ans déjà;

Et vous avez le plus joli met du monde, la recette la plus délicieuse, celle dont vous ne pourrez vous passer!

MON PETIT CONSEIL POUR TOUS LES JEUNES et étudiants qui cherchent un boulot ou une formation, pour la rentrée : alors là,  n’hésitez pas! Choisissez non pas une formation, comme ça, un peu bêtement, pour faire plaisir à vos parents, mais une formation qui existe à Nantes, ce qui est tout à fait différent.

Car  faire ses études ou travailler   à Nantes c’est pouvoir profiter de   toute la culture actuelle,  penser et réfléchir dans un contexte qui a à peu près 20 ans d’avance sur celui des autres 36000 communes de France, bref, cela, ça vaut de l’or!

LA NOUVELLE !!!!! La communauté urbaine de Nantes fusionne l’office de tourisme, association loi 1901, et la société d’économie mixte Nantes Culture et Patrimoine, gérant entre autres le château des ducs de Bretagne et les machines de l’île.

Officiellement, celui-ci a pour vocation de renforcer l’attractivité de l’agglomération, souligne Jean-Marc Ayrault, président de Nantes Métropole. Il s’agit de “donner plus de sens et de force à un seul acteur identifié, afin de piloter les équipements phares du territoire, de valoriser et promouvoir la destination, d’animer, de coordonner et d’entraîner tous les professionnels du secteur”.
L’annonce a surpris élus communautaires et personnel qui n’avaient pas été informés de ce rapprochement. La CGT indique être mise « devant le fait accompli », tandis que l’opposition municipale dénonce « le fait du prince ».

L’addition des effectifs des deux structures précédentes donne 175 salariés (en équivalent temps plein) à la nouvelle entité constituée qui aura le statut d’une Sem.
En 2009, Nantes Culture et Patrimoine a enregistré un chiffre d’affaires de 11,7 millions d’euros pour 1,717 million de visiteurs accueillis. L’office de tourisme bénéficiait quant à lui d’un budget de 4,46 millions pour 2010 et a accueilli l’an passé 126 visiteurs.

La direction de l’ensemble est confiée à Jean Blaise, le monsieur culture de Jean-Marc Ayrault, jusque-là à la tête de la scène nationals du Lieu Unique. Il pourrait hériter dans les prochains mois de compétences élargies, avec notamment le futur Mémorial à l’abolition de l’esclavage et le musée des beaux-arts qui va faire l’objet d’un important programme de rénovation et d’extension.

 NOTRE SOURCE   J. Le-Brigand | 08/04/2010 | Publié dans : Régions:La Gazette des Communes en ligne du 9 avril 2010